WALRUS, disquaire du mois de Juillet

Walrus Paris

À lire en écoutant la sélection des coups de cœur du Walrus, sur notre chaîne Youtube !

Le Vinyle Club : Ouvrir le Walrus a toujours été un rêve pour vous ? Dans une industrie où le futur est incertain, pourquoi avez-vous décidé d’ouvrir un disquaire ?

Walrus : Julie a toujours voulu ouvrir son propre magasin de disques, c’était un rêve de môme. Et c’est parce que cette activité est incertaine que le Walrus est aussi un bar ! Par ailleurs y-a-t-il dans notre contexte économique troublé un business non risqué ?

LVC : Quelle est la philosophie derrière le Walrus ? Quelle serait LA référence introuvable que vous rêveriez faire entrer chez vous ?

Walrus : Le Walrus est un lieu de vie et de rencontre, autour de la musique mais pas que : l’essentiel est de passer ensemble un bon moment !

LVC : Quel album est votre meilleure vente depuis votre création ?

Walrus : Notre top 3 : SUFJAN STEVENS : « Carrie & Lowell », LA FEMME : « Tropical Psycho Berlin », FLAVIEN BERGER : « Léviathan »

LVC : Quelle influence a le Disquaire Day sur votre activité ? Votre coup de cœur parmi les sorties exclusives pour cet événement ?

Walrus : C’est LA plus grosse journée de l’année, essentielle pour notre activité, qui peut représenter plusieurs semaines habituelles de chiffre d’affaire. Le Disquaire Day nous permet de toucher le grand public.
Coup de cœur : difficile de choisir, pour le clin d’œil et l’excellent label Light in the Attic : 45T des SHAGGS : « Sweet Maria »

LVC : Comment arrivez-vous à suivre face aux prix pratiqués par les grandes enseignes ? Quelle est la clientèle de Walrus ?

Walrus : Nous proposons une offre de disques différente de la grande distribution. Avec un fond de catalogue pointu et ciblé, nous ne sommes ainsi pas confrontées à cette concurrence prix. De fait, nos clients disques trouvent des perles rares, mais aussi tout le monde s’enthousiame pour notre café et notre ginger beer !

LVC : Comment les choses ont-elles évoluées depuis que vous avez ouvert le Walrus ? Vos objectifs pour l’année 2017 ?

Walrus : Nous avons accentué la face événementielle du magasin, avec showcases gratuits tous les vendredis et pop-up stores les weekends. Nous bossons énormément cette année 2017 sur le site internet du Walrus, à la fois éditorial et marchand.

LVC : Si vous deviez faire votre propre sélection pour la box Vinyle Club de l’été : votre perle du 20e siècle et votre pépite du 21e ?

Walrus : Voilà pour l’été ! JACCO GARNER « Cabinet of Curiosities », Beach Boys « Smile »

Livraison offerte dès l'achat de 2 disques
+ +