DIRE STRAITS

Communiqué

22,00 

En stock

Description

Fermez les yeux, sentez le vent dans les palmiers caresser votre bronzage caribéen…

Les embruns salés éclaboussent votre éventail tressé de doigts de pieds, une strat’ veloutée vous picote gentiment l’enclume, une voix éraillée et réverbérée vous jure que même les héros prennent des balles et le ti-punch fait le reste… Il était une fois dans l’ouest… Une journée caniculaire du mois de décembre 78… Tout de nouveau sous le soleil.

Au même moment, Supertramp peaufine son Breakfeast in America, les Clashs s’apprêtent à lancer leur appel de Londres et Dave Gahan convainc ses petits amis de monter un super groupe de New Wave auquel il prédit un avenir radieux. En parlant de vagues…

Mark, son frère et leurs 2 acolytes sont juste derrière vous, dans les mythiques Compass Point Studios de Nassau, cœur vibrant des Bahamas. Ils refont une prise live de « News », et calquent leur groove sur les battements insulaires de la ville, infusés au THC…

En n’écoutant que « Lady Writer », le profane pourrait croire à une facile resucée de « Sultans of swing », tube planétaire du précédent et premier album éponyme de Dire Straits ; mais il lui suffira d’écouter l’album entier et dans l’ordre pour se retrouver au beau milieu d’une ode quasi mystique aux écueils de l’iniquité humaine, une highway bordée de cocotiers et d’autostoppeurs en short tels que la Vierge Marie, Jésus, Les Anges, le capitaine du Cutty Sark (Bateau Ivre sauce à la menthe) ou d’une Portobello Belle.

Ici, rien n’est dit, tout est « incommunicado » tout est à sentir. Et toutes ces histoires sont contées par un Mark Knopfler au sommet de son art guitaristique et vocal, sur le fil tout du long. Le « Lord de Deptford » (comme j’aime à l’appeler) se fait conteur, aède moderne légèrement rasta sur les bords (de la mer des caraïbes), utilisant son timbre plein de flegme britannique pour pénétrer comme rarement ses chansons solaires. On ne s’étonnera pas de voir le caméléon Bob Dylan utiliser quelques années plus tard cette même diction feutrée sur l’immense album « Oh Mercy ».

Cerises sur le cocktail : les lignes de basse fluides comme l’onde épousant la batterie veloutée et mesurée, les pickings et strummings des frangins répondant aux envoûtantes percussions exotiques dans l’air moite et sonore de ces studios uniques au monde.

Voilà, maintenant finissez votre verre, remettez vos chaussures et reprenez votre activité normale… mais soyez rassurés, vous reviendrez sur votre île à la faveur d’une écoute de ce splendide album, le temps (retrouvé) de neuf titres, et pas un de trop.

Julien Bensenior

Infos

Artiste

Code produit : 0602537529049

Écoutez

Abonnement sans engagement de durée

Livraison facile

Paiement sécurisé

Rejoignez le club

Devenez membre et bénéficiez de 20% sur tout le store.
Recevez chaque mois 2 vinyles, une pépite & une perle.

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}