Episode 1 – Everybody’s Talkin’ About The Good Ol’ Days!

SHAOLIN SOUL

25,00 

Plus que 1 en stock

UGS : 5060525433566
Catégorie :

Description

Quand en 1993, le collectif Wu Tang Clan débarque avec son premier album, “Enter the Wu-Tang (36 chambers) il balaye tout sur son passage ! Staten Island devient l’épicentre du hip hop mondial et le Maître producteur RZA et ses 8 disciples MC’s disséminent chacun de leur côté, leur album solo comme autant de shuriken envoyés à la concurrence ! A coups de samples à la fois étranges et soulful, de philosophie inspirée des films asiatiques, de paroles hardcore et de flows ravageurs et complémentaires, ils dominent l’univers du hip hop et inspirent à travers le monde des millions d’aficionados !

En France, Olivier Carré aka Uncle O fait partie de ceux qui sont tombés dedans dès les premières productions. L’homme, collectionneur aux 20 000 disques d’après la légende, est un artiste complet qui n’a jamais peur des grands écarts et est connu pour être un touche à tout impressionnant. A la fois DJ, (résident des mythiques Bains-Douches au début des 80’s, des soirées “Toxic” avec Solo ou de dj set endiablés avec des pointures des musiques électroniques comme Justice), illustrateur et graphiste pour de nombreux projets (dont notamment des pochettes d’albums des Rolling Stones, Texas, Cerrone…) il est aussi responsable de la sélection de nombreuses compilations dont les “Cosmic Machine” et les “Shaolin Soul” dont vous avez entre les mains le premier volume.
Et c’est en effet en écoutant le Wu-Tang, qu’il s’est rendu compte qu’il avait dans sa collection, de nombreux originaux samplés par RZA. A l’époque ces pépites oubliées du plus grand nombre, sont pour Uncle O, autant de classiques qu’il faut remettre au goût du jour. Après avoir fait une sélection, il la propose à Delabel Records, qui accroche sur le concept. En 1998 “Shaolin Soul” est né et trouve vite son public, ou plutôt ses publics. Car à l’époque le passionné de vieille soul trouve autant son bonheur sur cette compilation que le jeune b-boy, qui a envie d’explorer les originaux. Le tracklisting est composé en partie de soul sudiste parfois proche du blues, terreau idéal pour aller piocher ça ou là une voix mélancolique ou un instrument laconique, choisi sur une période qui évolue entre 1964 et 1978.

Quelques artistes ont la part belle sur cette compilation provenant notamment des catalogues du label de Memphis, Hi Records : Al Green, O.V Wright, Syl Johnson…ou du célébrissime Stax : Booker T & The MG’s, David Porter, The Emotions…
Et passés à la moulinette du sample certains morceaux prennent alors un autre relief, et on ne peut s’empêcher de faire des aller-retours entre les originaux et les instrumentaux hip hop .Le piano d’intro du “As long i got you” de The Charmels, devient la boucle essentielle du “Cream” du Wu Tang, l’orgue de Willie Mitchell (co-fondateur du label Hi Records) sur “Groovin’”, devient entêtant sur “Liquid Swords” de GZA, la basse du classique multi samplé de Bob James “Nautilus”, est soudainement épique sur “Daytona 500” de Ghostface Killah, alors que le “You’re all i need to get by” de Marvin Gaye & Tammi Terrell est transposé dans une angoissante modernité quand Method Man et Mary J Blige s’en empare !

Deux titres bonus sont même ajoutés aux versions rééditées de 2014 et 2018 provenant du répertoire de Syl Johnson : le classique et très engagé “Is it because i’m black ?” sorti en 1969 et “Don’t do it” que l’on retrouve à l’origine sur l’album “Diamond in the rough” de 1974.
Classée aujourd’hui parmi les compilations cultes, “Shaolin Soul” se dévore donc de différentes manières, mais est garante d’une qualité irréprochable et donne l’impression d’être gardienne d’une partie de l’histoire de la musique afro-américaine. Soul power !

Anecdote : Depuis la sortie du 1er volume en 1998 quatre autres volumes ont vu le jour dont le dernier “Shaolin Soul plays Motown” sorti en 2019 avec toujours Uncle “O” aux commandes. Si le concept a évolué et ne concerne plus seulement une sélection de morceaux soul samplés par RZA mais des titres samplés dans le hip hop en général, la qualité reste au rendez-vous. RZA lui-même d’ailleurs saluera l’initiative et attendra 2013 pour sortir sa propre compilation “Shaolin Soul Selection Volume 1” composée de morceaux samplés provenant du catalogue de chez Stax.

Arnaud Brailly

Infos

Artiste

Code produit : 5060525433566

Abonnement sans engagement de durée

Livraison facile

Paiement sécurisé

Rejoignez le club

Devenez membre et bénéficiez de 20% sur tout le store.
Recevez chaque mois 2 vinyles, une pépite & une perle.