HIATUS KAIYOTE

Mood Valiant (édition limitée Red Ink)

21,25 

En stock

Description

Derrière ce nom à consonance japonisante, se cache une des formations australiennes les plus excitantes de ces dernières années. Né en 2011 à Melbourne, Hiatus Kaiyote est un groupe composé de la charismatique Nai Palm, chanteuse et guitariste, Perrin Moss, percussionniste, Paul Bender, bassiste, et Simon Mavin, claviériste ex-membre de The Bamboos.
En 2012 le quartet sort son premier album digital autoproduit, Tawk Tomahawk, qui fait rapidement le buzz sur les réseaux, au point que des stars comme Erykah Badu, Questlove ou Prince en font eux-même la promotion. L’album attire l’attention de Salaam Remi, producteur chez Sony, qui propose que celui-ci soit édité l’année suivante sur son nouveau label : Flying Buddha. Le titre phare de l’opus « Nakamarra » est réenregistré avec Q-Tip en featuring, et est nominé aux Grammys Awards dans la catégorie de meilleure performance R&B.

Après un premier essai remarqué, le groupe se remet au travail et sort en 2015 son deuxième LP, Choose Your Weapon. Dans la continuité du précédent, il se classe en onzième position des charts hip-hop/ R&B aux Etats-Unis et le combo devient la coqueluche d’une scène groove qui les sample allègrement : d’Anderson .Paak à Kendrick Lamar, de Drake à JAY-Z & Beyoncé, on peut le dire : la musique d’Hiatus Kaiyote attire les stars !
Mais devant cette résistible ascension, un drame vient frapper le groupe et plus particulièrement sa chanteuse. En effet peu de temps après la sortie de son album solo Needle Paw, Nai apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. S’en suivent alors plusieurs mois de traitement et une opération qui ralentissent le travail sur leur troisième album mais deviendront une source d’inspiration pour la création de Mood Valiant. Un temps suffisant pour changer de label et signer chez Brainfeeder, le label de Flying Lotus et distribué par Ninja Tune en dehors des U.S.A, ce qui augure du meilleur en général !

Et en effet, Mood Valiant tient toutes ses promesses et s’installe comme l’album de la maturité, à la fois riche et complexe tout en donnant une impression d’unité. Difficilement classable, leur musique évolue entre néo soul, future jazz, R&B électronique, et ce je ne sais quoi d’indéfinissable ! C’est aussi ce qui fait le charme de cet ovni musical insaisissable qui parfois nous semble familier tout en évitant de nous brosser dans le sens du poil, pour nous emmener explorer des voies méconnues. Le tout est conçu comme un voyage où on se laisse embarquer sans résister à la musique du combo et aux harmonies vocales enchanteresses de Nai Palm qui nous envoûtent telles les sirènes de l’Odyssée d’Homère.
Et puisque l’on parle de périple, ils sont allés jusqu’au Brésil rencontrer Arthur Verocai. Le légendaire producteur (que vous avez pu découvrir dans la box d’avril) les a aidé à réaliser deux des titres phares de l’album : le doux « Stone Or Lavender » qui fait place à une orchestration dépouillée piano/violons, et le plus élaboré mid-tempo « Get Sun » qui n’est pas sans rappeler une certaine Me’ Shell NdegeOcello. Mais la spécificité de Hiatus Kaiyote, c’est de surprendre l’auditeur pour qu’il puisse rester éveillé sur chaque morceau : du déstructuré et presque oppressant « Chivarly Is Not Dead » au R&B façon Beyoncé sous acide de « All The Words We Don’t Say », en passant par le soyeux Erykah Badu-esque « Red Room », on le dévore d’une seule traite, façon sauce aigre-douce et on aime ça !
Nul doute, vous tomberez aussi sous le charme de Hiatus Kaiyote et Mood Valiant deviendra vite un de vos disques de chevet !

Arnaud Brailly

Abonnement sans engagement de durée

Livraison facile

Paiement sécurisé

Rejoignez le club

Devenez membre et bénéficiez de 20% sur tout le store.
Recevez chaque mois 2 vinyles, une pépite & une perle.